METEORITE FORUM FRANCOPHONE

METEORITE FORUM FRANCOPHONE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Uréilite (NWA 11032)

Aller en bas 
AuteurMessage
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 12:40

Bonjour tout le monde.
Voici quelques images d'une de mes premières lames minces : une uréilite NWA 11032
Ma première question est d'ordre technique : comme je ne dispose que d'un matériel rudimentaire (tour de potier, disques de verre et carbure de silicium 220 à 1000 puis alumine /feutre, palmer, colle époxy et ... patience !) comment améliorer la finition de façon à avoir des cristaux de couleur bien homogène et sans ces petits "trous" désagréables ? Changer l'agent de polissage final ? Modifier les durées de chaque granulométrie, Autres ?
Ma deuxième question concerne les "veines" brunâtres qui semblent traverser certains cristaux d'olivine (je suppose ?) et de pyroxène (je suppose ?). De quoi peuvent-elles être constituées : hydroxyde de fer , autre ? Et elles semblent "incluses" dans le cristal, ce qui est étonnant ? 
Enfin sur les 2
ème et 3 ème
  images il y a nettement une inclusion opaque en lumière transmise et brillante en lumière réfléchie. Comment peut-on faire la distinction entre métal (Fe/Ni), sulfure ou graphite ? Faut-il changer la façon d'imager ou réaliser des tests autres ?
Beaucoup de questions avec peu d'images (et de qualité médiocre, je pense).
Je précise que les images (sauf une) ont été prises en lumière polarisée croisée (un couple de la même région en modifiant l'angle de la lame par rapport aux filtres) et le tout avec un microscope des années 1910 mais de bonne qualité optique (
Leitz) hérité de mon grand père que j'ai équipé de filtres polarisants et les images sont prises avec un smart-phone . J'ai bien essayé d'autres techniques (je fais de l'astro
-photo et j'ai donc du matériel correct mais seul le smartphone me permet d'avoir le capteur suffisamment proche de l'oculaire du microscope pour avoir un champ "presque" entièrement net)
Je remercie toutes les personnes qui pourront m'aider.


https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili10.jpg
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili11.JPG
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili12.jpg
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili13.JPG
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili14.JPG
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili15.JPG
https://i.servimg.com/u/f43/19/93/99/49/ureili16.jpg













Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 12:51

Désolé, je n'ai pas mis les adresses directes.





][/url]









Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 13:46

Bravo, mais il manque l'échelle. Les grains devraient avoir une taille comprise entre 500 et 1000 µm.
La matrice riche en carbone est réputée contenir des nanodiamants. C'est une roche ultramafique très équilibrée chimiquement (elle n'évolue plus). Grains de (ortho)pyroxènes et d'olivine.
Finelame.
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 15:08

Merci Finelame pour cette description.
Désolé pour l'oubli ! Avec cette combinaison objectif/oculaire le champ est d'environ 2200 µ (+/- 10 µ) de diamètre. Cela correspond bien à des grains de 500 à 1200 µ environ.
J'ai été surpris par la dureté de la pierre (par rapport à une chondrite ordinaire par exemple). Pourtant olivine et pyroxène sont, sauf erreur, également les minéraux les plus répandus dans les chondrites.
Cette dureté des uréilites viendrait-elle de la présence dans la matrice de ces nanodiamants mais je suppose qu'ils sont très minoritaires et mon hypothèse ne tient sans doute pas la route ?
Je vous enverrai la prochaine fois une lame de L3 qui m'a donné beaucoup de souci mais dont la variété des chondres m'a vraiment intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 15:31

Bien sûr vous avez raison. Ce sont les nanodiamants qui s'opposent à l'érosion. C'est un cauchemar pour les tailleurs de lames.
Quel type de microscope ou APN utilisez-vous? La qualité est là.
Roger.
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 16:11

Ah bien. je ne voyais pas trop d'autres raisons à cette dureté.
Je ne suis pas satisfait de la qualité de cette lame malgré vos encouragements ... Je me posais la question de savoir si pour certains grains (d'olivine surtout car plus facile à voir) les dégradés de couleurs au sein d'un même cristal, venaient d'une inégalité d'épaisseur (donc plus ou moins de chemin à parcourir par la lumière donc plus ou moins de retard et donc changement de longueur d'onde) ou si cela traduit (ou peut traduire dans d'autres cas) des différences de compositions en ions métalliques associés aux anions silicates ?
Pour ce qui est du matériel, j'ai testé en premier mon Canon reflex numérique (650D) que j'utilise parfois pour l'astrophotographie. Les images ne sont pas mauvaises mais le champ optique n'est pas suffisamment plan et cela crée des zones de flou difficile à éliminer. J'ai essayé à tout hasard mon téléphone portable et c'est ce qui donne les meilleurs résultats (à condition d'utiliser le mode dit "pro" et d'utiliser un support mécanique qui se fixe sur le coulant de l'oculaire du microscope.
Pour ce qui est du microscope, il s'agit d'une réelle antiquité mais qui a une valeur sentimentale et esthétique importante pour moi. Il était à mon grand père qui, médecin à une époque où les labos d'analyse n'existaient pas encore, et qui faisait lui même les analyses de sang, d'histologie, etc .. pour ses patients.
C'est un Wetzlar avec optique Leitz des années 1910 qui présente l'avantage d'avoir une platine tournante (comme sur les microscopes de pétrographie actuels). pourtant, il devait être destiné à la biologie en priorité (il a un objectif à immersion qui permet des grossissement élevés 1200 x environ) mais qui n'est pas utile dans mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 18:00

Il ne faut pas dénigrer votre microscope. Il vieillit aussi bien que certains Petrus.
Le problème de la caméra est la focale. Cela ne m'étonne pas que le portable soit meilleur que le reflex.
A vous maintenant d'acquérir de l'expérience et peut-être de passer au format rectangulaire, mais ce n'est pas indispensable.
A bientôt,
Roger.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 20:31

Pouvez-vous zoomer sur ces "petits trous désagréables" et les flécher sur l'image ?
je ne les vois pas
merci
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Lun 9 Juil - 20:33

quelle epoxy utilisez-vous ? de l'araldite ordinaire ou cristal ?
les trous sont dans l'epoxy ?*
comment évitez-vous les bulles ?
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 9:08

Bonjour mc2 et merci pour vos posts.

J'ai zoomé sur une des images et entouré ces petites taches qui me semble correspondre à des petits éclat en surface. Il me semble en effet qu'au milieu d'un "cristal" vert (une olivine je suppose) il n'y a pas de raison d'avoir des petites taches roses ? Et je me dis que si il y a un petit "creux" en surface l'épaisseur est légèrement différente du reste du cristal et que la couleur s'en trouve modifiée ?
Mais je suis tout débutant dans ce domaine et peut-être mon interprétation est mauvaise.

Pour la fixation de la lame, je prends du Geofix (un vieux pot que m'a passé un lithopréparateur de la Faculté de Besançon). Ah les bulles ! Pas facile à éviter.
J'ai du décoller une des premières lames que je faisais avec des passages au four à 200 °C pour détruire le polymère, passage à l'ultrason , trempage dans l'acétone etc ... un calvaire mais qui s'est bien terminé, la lame avait encore une épaisseur de 1 mm et elle ne s'est pas cassée.

En fait, je fais déjà bien attention en mélangeant les deux composants de ne pas introduire de bulles en agitant trop fort.
Puis je recouvre la lame de roche (polie à l'alumine) avec le mélange de Geofix et insiste un peu dans les endroits qui semblent un peu poreux;
Ensuite, j'applique par dessus la roche enduite du Geofix la lame de verre (dépolie au carbo 1000) en l'inclinant de façon à ce que la colle s'insère lentement par capillarité. Et si je vois des bulles, je redécolle tout de suite pendant que le mélange est fluide et recommence après avoir "lissé" la colle laissée sur les deux surfaces. Ensuite, je laisse l'ensemble à 50 °C environ (avec une lampe) pendant une heure avec un poids de 50 g environ pour appuyer. Je n'entreprends l'amincissement final que le surlendemain.

Pour l'instant, c'est tout ce que je sais faire mais parfois, il y a tout de même des parties non recouvertes par le Geofix ...

J'espère avoir été clair.

Tous vos commentaires et suggestions sont les bienvenus !


Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 10:33

gros boulot que la fabrication des lames minces, on ne compte pas ses heures. Mon copain Mirko (Graul) à qui j'achète des lames, m'a dit qu'une lame, qu'il fait une par une et non par 8 comme souvent, exige 8 heures de boulot; ça ne fait pas cher de l'heure ! Idem Alain Weissler (décédé en 2007) notre litholamelleur à la SAF mettait aussi le même temps par lame. On peut comprendre que les lames d'excellente qualité, comme celles que propose notre amie Anne ne soient pas données.
Quant aux défauts, je ne pense pas qu'il s'agisse de cela, les phénocristaux d'olivine ne sont pas homogènes ils sont souvent craquelés, et contiennent diverses inclusions. De plus "la couleur" dépend de la richesse relative en fer par rapport au magnésium, l'olivine magnésienne est moins biréfringente que l'olivine ferrifère. Si ces défauts étaient des arrachements de matière, nul doute que des bulles s'y seraient fixées, or vos lames d'excellente qualité n'ont pas de bulles; ce qui est rare.
amicalement
marc
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 11:59

J'ai laissé la parole à Marc qui est expérimenté. Ce n'est pas mon cas, je n'ai jamais facetté de lame.
J'ai été surpris par le choix d'une ureilite pour débuter carrière. Ce sont les plus difficiles à faire.
Je posterai quelques exemples d'ureilites.
L'interprétation me paraît aussi plus simple quand on commence par les chondrites dites ordinaires vu leur abondance, mais qui ne le sont jamais.
Les achondrites demandent plus de connaissances pétrochimiques, ou simplement minéralogiques.
Roger.
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 13:26

Merci beaucoup Marc et Roger pour vos commentaires qui commencent à m'éclairer un peu.
Il me semblait aussi que la teneur en cation métallique pouvait modifier la biréfringence donc la couleur mais j'ai encore du mal (bien que chimiste , enfin chimiste organicien sauf pour ma thèse que j'ai faite - il y a bien longtemps ....- sur des dérivés organométalliques du zirconium, je suis moins à l'aise avec la chimie dite minérale ou mieux de coordination comme le dit très bien Roger).
Auriez vous une lecture princeps à me conseiller pour me familiariser avec les rudiments de la pétrographie / minéralogie ? J'ai bien conscience que c'est un sujet immense mais il faut bien commencer par un bout ! J'ai vu des sites intéressants sur le net mais j'aime bien reprendre depuis le début et de façon globale un sujet scientifique et j'aime les livres, c'est plus concret et cela s'emmène partout.
Pour ce qui est de la durée d'obtention pour une lame : pour moi c'est beaucoup plus de 8 heures encore, peut-être le double !
J'ai acheté à Mirko 2 très belles lames : je ne savais pas que c'était lui qui les faisait. Je les trouve parfaites (une LL3 et une CV3).
J'ai entendu parler d'Anne et ne l'ai malheureusement pas rencontrée à Ensisheim, je crois qu'elle s'y trouvait. J'aimerais trop discuter avec elle (et son mari je crois ?) de notre passion commune.
Je serai possiblement acheteur si elle est vendeuse de certaines lames ?
Pour ce qui est de l'uréilite, je me suis lancé un peu inconsciemment suite à des photos merveilleuses aperçues peut-être bien sur le forum, je ne sais plus.
En fait j'avais commencé par 2 chondrites dont j'avais deux "tranches", ce qui me facilitait le travail, je n'ai pas de scie diamantée pour l'instant ... et il est vrai que la diversité (et la beauté évidemment !) des chondres est un facteur important de motivation et dont la "lecture" est sans doute plus simple, bien que ... je serai amené à vous poser des questions, images à l'appui.
Je vais prochainement attaquer une Howardite et vous allez peut-être me conseiller. Je crois avoir vu que parfois ce sont des pierres friables. Qu'en pensez-vous ?
Là, je pense que Roger va m'apprendre plein de choses car la structure semble complexe à interprêter !
Encore merci et à bientôt.
patrice
Revenir en haut Aller en bas
impactika
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 7377
Age : 74
Localisation : Colorado
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 16:37

Chabti17 a écrit:
J'ai entendu parler d'Anne et ne l'ai malheureusement pas rencontrée à Ensisheim, je crois qu'elle s'y trouvait. J'aimerais trop discuter avec elle (et son mari je crois ?) de notre passion commune.
Je serai possiblement acheteur si elle est vendeuse de certaines lames ?

Patrice

Oui! J'etais certainement a Ensisheim. Bien au milieu meme!!!
Mais un "mari"???!!!!  non merci.  "Been there, done that"  comme on dit en anglais.  Razz

Et des lames a vendre?  Certainement. C'est mon boulot! Elles sont faites pour moi par un expert americain qui a pres de 50 ans d'experience. Roger, Marc et ses copains sont mes meilleurs clients! ils m'ont passablement devalise a Ensisheim, mais j'en ai encore beaucoup sur mon site internet. Alors n'hesitez pas, demandez!  sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://IMPACTIKA.com
xaar
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2253
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/05/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 17:30

Voici le lien 

http://impactika.com/TSlist.htm

Je ne me risquerais pas à acheter des lames minces ailleurs que chez Anne personnellement.
Revenir en haut Aller en bas
impactika
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 7377
Age : 74
Localisation : Colorado
Date d'inscription : 29/04/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 18:34

Merci!!!!  hello
Revenir en haut Aller en bas
http://IMPACTIKA.com
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 20:11

Quelques exemples d’ureilites.

Les grains sont souvent tourmentés par des veines noires.

 







Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 21:06

magnifiques photos de Roger comme d'habitude
amitiés à tous
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 21:10

"Je vais prochainement attaquer une Howardite et vous allez peut-être me conseiller. Je crois avoir vu que parfois ce sont des pierres friables. Qu'en pensez-vous ?"

les howardites et les eucrites ne sont pas toutes friables. Si elles le sont, il faut les résiner dans la masse (donc immerger le sucre et quand il est sec on peut le travailler). Mais heureusement, bien des HED sont assez dures, la réalisation de lames est dans ce cas plutôt facile (et même plus faciles que certaines chondrites)
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2831
Age : 63
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mar 10 Juil - 21:16

"Auriez vous une lecture princeps à me conseiller pour me familiariser avec les rudiments de la pétrographie / minéralogie ?"

un incontournable sur les roches terrestres (McKenzie a écrit plusieurs tomes)

Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mer 11 Juil - 3:24

Merci Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mer 11 Juil - 11:59

Merci Marc et Roger, je vais voir pour l'Howardite comment elle se comporte. L'idée d'imprégnation me séduit.

Je ne connaissais pas le livre de McKenzie. Je vais voir si je peux le trouver.

Les images des Uréilites sont somptueuses. En effet les grains sont très "tourmentés". Les deux dernières images sont extraordinaires, je suis frappé par les cristaux  "oranges" : correspondent-ils à du clino-pyroxène ?
La linéarité des cristaux est incroyable (ils ressemblent, sur le plan de la structure, à un plagioclase - mais colorés ainsi, ce ne peut pas en être, je suppose, non ? et puis les uréilites n'en contiennent pas je crois) . Cette couleur est-elle de 2 ème ordre ou de 3 ème ?

je vous joins 3 clichés de ma dernière L3 (désolé les images ne sont pas encore au format rectangulaire, c'est vrai que ça fait un peu "démodé" mais bon ...





Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mer 11 Juil - 12:03

Et l'échelle est la même que pour l'Uréilite : 2 200 µ de diamètre pour le champ photographié.

La prochaine fois, c'est promis, je cadrerai en rectangulaire et ajouterai une échelle dans l'image .
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3402
Age : 84
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mer 11 Juil - 12:42

Excellentes photos.

Mais je n'aime pas la chirurgie esthétique à base de plastique…

Les howardites sont des brèches superficielles de nature « polymicte ». C.à.d. faites d’eucrites, diogénites et même impacteur. Etant de surface sur Vesta et ses cousines vestoïdes, elles ont été bombardées par les vents solaires. Il y a plus simple comme problème à résoudre…

Actuellement vous êtes séduit par l’aspect général, du genre vitrail. Avez-vous tenté des grossissements ?

Roger.
Revenir en haut Aller en bas
Chabti17

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 66
Localisation : Hauteville lès Dijon
Date d'inscription : 08/07/2018

MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   Mer 11 Juil - 13:23

Merci Roger.

Oui, vous m'avez bien compris, l'esthétique de ces images me touche beaucoup (mon père était peintre et aimait les couleurs chaudes, mon enfance a été bercée par ces visions).

Mais j'aime aussi essayer de comprendre ce que je vois. Et l'Howardite sera un bon sujet d'étude (si j'arrive à la faire)

Si bien sûr, j'ai aussi des images prises avec des grossissements plus importants, on perd de la lumière, il faut donc poser un peu plus mais avec des oculaires de plus petite focale, donc de grossissement résultant plus élevé, le champ est curieusement plus plan et la netteté est meilleure sur les bords.

Je vous enverrai cela aussi.

Ce qu'il faut aussi que je fasse, c'est prendre déjà des clichés en lumière non croisée et même en réflexion (comme l'image de l'uréilite où l'on voit ce grain brillant).

A bientôt, cette nuit je pars dans ma campagne pour photographier une nébuleuse en émission dans la constellation de Céphée (sans doute des systèmes planétaires sont ils en train d'y prendre naissance ... mais ça je ne le saurai jamais !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Uréilite (NWA 11032)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Uréilite (NWA 11032)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
METEORITE FORUM FRANCOPHONE :: Espace membres :: Les lames minces-
Sauter vers: