AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iridium d'origine météoritique en fond de batée?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3286
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 4:46

Je raconte une parabole !!!
Lors d'Interminéral, une dame m'a demandé d'examiner un œuf en Co disait-elle (c'est une ancienne coloniale au Congo). Comme elle souhaitait vendre son œuf, elle voulait savoir. J'ai donc pris son œuf et suis allé le faire analysé par un pistolet magique (vous devinez quoi) et bien son œuf était un bon inox. Comme Perette, elle fut déconvenue. Invendable sinon comme curiosité !
Revenir en haut Aller en bas
Moondaka
Membre
Membre
avatar

Nombre de messages : 487
Age : 44
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 6:42

hello

j'ai déjà trouvé ce genre de chose en fond de batée en orpaillant
pour moi ce sont simplement des plombs amalgamés
le plomb est lourd et il est malléable, de ce fait, de petits plombs peuvent se coller les uns aux autres et former ce genre de structure
il s'agit probablement de plombs de pêche ou de chasse, donc éventuellement un alliage avec une majorité de Pb
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 7:00

à 1300°C le plomb amalgamé est déjà bien fondu
et le plomb réagit peu avec les acides et donne des précipités
sauf avec HNO3  (nitrate de plomb soluble dans l'eau)


Dernière édition par mc2 le Mer 24 Jan - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 7:01

attendons le XRF
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 7:10

je crois que j'ai oublié de préciser ce matériau n'est absolument pas ferromagnétique donc
exit le fer, le cobalt et le nickel
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3286
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 8:00

Le plomb s'altère en surface.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 9:31

oui et le reste du matériau n'est pas altéré et brille bien
Revenir en haut Aller en bas
Ehbadidon
Membre
Membre


Nombre de messages : 336
Age : 39
Localisation : Houilles
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 9:55

Le plomb devient tres mate en séjournant dans l'eau, de plus il fond avec un simple briquet bic.
Out le plomb.
Est ce que ça ne pourrait par etre une sorte de métal dans les métaux en " ium" autre que l'iridium ??
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3286
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 10:12

Chimerium ?
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 10:48

ou  Sc comme le scandium ou le schwimgum (farce que j'ai faite à mes étudiants il y a une quinzaine d'années sur une classif murale)
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 10:52

résistance électrique du plus long morceau (3 mm): 0,1 à 0,2 ohm
c'est bien métallique
je garde le restant pour le XRF, même si je suis assez pessimiste vu le peu de matière
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 3759
Age : 35
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 11:06

Ou du Cochonium (nom que je donne parfois aux alliages impossibles à souder ...)
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 11:15

Vivien "tu as chauffé longtemps"

environ 10 minutes en creuset puis 5 minutes à la flamme directe

je me demande si le matériau ne contient pas une partie de titane (1660°C de fusion, densité de 4,5) et
peut-être que le phénomène de passivation a faussé les manips à l'acide concentré ?
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 3759
Age : 35
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 11:24

Pas évident cette énigme !

Le dioxyde de titane qui devrait le recouvrir dans ce cas ... n'est que soluble dans HF Cc, HNO3 Cc et H2SO4 Cc. Il est insoluble dans l'eau, dans HCl, HNO3 et H2SO4 dilué ... donc ton attaque par HCl n'aurait pas du attaquer cette couche de quelques µm de TiO2 et du coup rendre Ti réactif dans H2SO4

Attendons le XFR, même si c'est petit je pense que c'est possible.

J'aurais tendance à faire l'essai en posant l'échantillon sur une vitre, Si et O seront visible aussi, mais l'échantillon va rayonner aussi donc il y aura un ou des pic(s) correspondant à au moins un élément supplémentaire ...

Sinon au pire je pourrais profiter d'un créneau MEB-EDS, pour le passer, mais je n'ai rien de prévu en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 11:57

- je pense que c'était un alliage donc, il n'y avait pas que du titane
- sur ce xrf il y a une petite vitre ça devrait se faire
il y a peut-être un phénomène de passivation par l'un des acides, comme la passivation du fer par l'acide nitrique concentré et qui ensuite n'est plus attaqué (???)
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 3759
Age : 35
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 13:53

Pas évident les questions de passivation (il faudrait que je révise mes vieux cours ...), pour être sur de bien interpréter, tu à fait les essais dans cet ordre :

test aux acides: acide chlo à 2 mol/L et à 10 mol/L :    aucun effet
puis :
acide nitrique  2 mol/L  et 10 mol/L : aucun effet (je pense avoir évité la passivation)
puis :
acide sulfurique à 10 mol/l : forte attaque qui n'a duré que 20 secondes, dégagement gazeux
incolore puis l'attaque a cessé complétement.

Sur le même morceau ? avec rinçage entre chaque j'imagine ?

L'ordre à son importance dans ce cas surtout avec l'acide nitrique 10M entre le chlorhydrique et le sulfurique qui sont tous les deux des acide minéraux "non oxydant", qui agissent par l'ion hydronium H3O+, alors l'acide nitrique est lui un oxydant, dans ce cas c'est l'ion nitrate qui est l'oxydant. D'ailleurs la passivation (du fer et des aciers, mais ça doit être le cas pour la plus part des métaux passifiables par l'acide nitrique) la réaction n'est pas si évidente que ça, il faut un acide bien fumant et pas d'humidité, sinon la réaction sera empêchée, donc à 10M, je ne pense pas que ce soit le cas (mais je me souviens bien du cas du fer et des aciers, pas pour les autres métaux et alliages).

Ce qui m'étonne le plus c'est l'attaque sulfurique 10M qui dure 20s et s'arrête ... peut être que l'acide nitrique à crée une couche de nitrate de X qui est attaquée à son tour (d’où la réaction de courte durée), mais pas l'alliage X ... mais je ne voit pas ce qui pourrait en être à l'origine scratch

Pour éviter d'être parasité par une éventuelle passivation, l'idéal serrait de sabler ou gratter la surface entre chaque expérience. d'ailleurs si l'on ponce d'un côté de l'échantillon, si il y à passivation on devrait observer la réaction que sur une partie de l'échantillon ...

Si tu retente l'expérience se qui serrait intéressant c'est de savoir si l'effervescence est due à un dégagement d'H2 ou de SO2, pour H2 (le test est détonnant) pour SO2 ça peut facilement se détecter par décoloration d'une bandelette de papier filtre imprégnée de permanganate de potassium ...
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Mer 24 Jan - 19:31

en 1er HCL
en 2eme je crois H2SO4
en 3eme HNO3
le métal était recouvert d'une couche qui elle a été attaquée, la masse a diminué, mais la phase de séchage a été longue et j'ai dû quitter le labo sans faire la pesée finale
le problème c'est que la masse totale n'est que de 0,023 g difficile de faire des expés avec aussi peu de matière
le volume dégagé devait être de l'ordre du mL donc impossible de faire les tests sur les gaz dégagés
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 15:30

voici peut-être la fin de l'histoire (?)
nous avons fait l'analyse XRF de ce qu'il restait après l'attaque acide (80% de la masse initiale environ)
c'était surtout un alliage  à 93,6% de chrome
il y a aussi des traces de plein d'autres éléments comme le soufre, le cobalt , l'arsenic...
voici un extrait de la page XRF

Revenir en haut Aller en bas
Super Pierrot
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 1575
Age : 39
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 16:22

C'est vraiment magique comme appareil. 
Merci pour ce travail qui met au clair les choses... hello hello
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 3759
Age : 35
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 16:27

Merci Marc,

C'est sympa d'avoir la réponse finale à cette énigme !

Pour du chrome, c'est étonnant que l'acide chlorhydrique n'ai pas réagit, mais le chauffage à la flamme au préalable avait peut être un peu oxydé sans que ça se voie, ce qui peut modifier les propriétés d'attaque.

C'est aussi étonnant que la solution ne se soient pas colorée, les ions chromes sont généralement bien visibles en solution.

Voir cette page pour plus d'infos sur le chrome natif :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrome_natif

C'est assez concluant à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 19:40

je pense que le chrome était recouvert d'un dépôt métallique brillant qui lui n'était pas attaqué par l'acide chlo dilué ou concentré
mais qui l'a été par H2SO4
Revenir en haut Aller en bas
Ehbadidon
Membre
Membre


Nombre de messages : 336
Age : 39
Localisation : Houilles
Date d'inscription : 18/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 20:30

C'est plutot une bonne nouvelle pour la rivière que ce ne soit pas du mercure .
Beau travail de recherche .
c'est sympa d'avoir le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 22:05

c'est sympa mais on ne sait toujours pas d'où ça vient ce bidule conçu par les hommes ? et à quoi ça peut servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Super Pierrot
Membre actif
Membre actif


Nombre de messages : 1575
Age : 39
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 22:19

Peut être un fragment de bijoux. C'est un coin à baignade.
Revenir en haut Aller en bas
mc2
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2380
Age : 62
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 28/11/2017

MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   Lun 5 Fév - 22:20

peut-être ????
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iridium d'origine météoritique en fond de batée?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iridium d'origine météoritique en fond de batée?
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace membres :: Discussion générale-
Sauter vers: