AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2849
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 2:55

Ce n'est pas elle, mais c'est bien le Texas sa Terre natale.
Revenir en haut Aller en bas
Skyraph
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1768
Age : 41
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 8:25

Shallowater donc

Des couleurs se supperposent sur l'image, est là la signature d'un impact, ou une recristallisation rapide??? ou que sais-je.

Que voyait ton sur le vitrail, des minéraux choqués??
A quoi correspondent les zones sombres, la matrice je suppose mais quelle est sa nature??

Quelques éclaircissment please, si vous avez le temps, sur cette Aubrite anormale et cette image, Merci à vous
Revenir en haut Aller en bas
http://skyraph.over-blog.com/
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2849
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 9:45

Bravissimo Skyraph. cheers  cheers  cheers  bravo  bravo  bravo 
Eureka ! Après un tel effort, à vous la suite.
Les aubrites sont des achondrites à enstatite (un orthopyroxène). L’étymologie indique déjà que ce minéral est un habitué du « feu », comme l’olivine. Cette roche est donc ignée. Les aubrites sont ainsi différentes des chondrites primitives à enstatite.
Les aubrites sont (très) pauvres en fer (et riches en magnésium donc). D’où leur couleur claire.
Les minéraux secondaires sont l’olivine, le ferronickel métallique, la troilite et une variété de minéraux plus exotiques. Cela prouve que cette roche s’est formée dans une chambre magmatique à caractère très réducteur.
Les aubrites sont monomictes (une seule composition de roche). Généralement, ce sont des brèches, mais Shallowater fait partie des exceptions : ce n’est pas une brèche.
Ainsi, la « bréchiation » témoigne d’une histoire violente subie par le corps parent. Les teintes en XPol soutenues témoignent aussi de l’importance des impacts sur les réseaux cristallins. L’olivine se voit sous la forme d’inclusions. Les parties sombres qui ruissellent sur la roche sont des veines sulfurées principalement. Mais les zones constituées de très petits grains d’enstatite sont aussi opaques (extinction mutuelle par des cristaux trop petits) et enrobent les plus gros cristaux.
Des exemples célèbres bien jolis dans les collections sont Cumberland Falls AUB et Peña Blanca Spring AUB.
Remarque :
L’illusion avec la pallasite est grande, mais les opaques y sont très différents. Chez les pallasites, on a des lignes nettes aux épaisseurs de métal très variables avec des dicontinuités) et non un ruissellement.
Remarque : mes termes sont des figures de style et ne correspondent pas aux descriptions scientifiques. C'est une cristallisation en masse, un peu comme celle des dunites, dont l'origine est aussi profonde, mais chez ces celles-ci la phase quasi monomicte est l'olivine.
A remarquer aussi que leur très faible teneur en fer (métal) suppose un corps parent bien différencié. Des analogies avec Mercure ont été évoquées (puis abandonnées). Il subsiste peut-être une mémoire d’anciens planétisimals.
Voici ainsi les rêves que permet la contemplation d’une simple aubrite taillée en lame mince. Qu’attendez-vous pour vous exercer dans ce domaine des thin sections. Vous allez me dire (je parle à tous les Aficionados de la liste) qu’il faut un matériel spécifique (lames + bino polariseur).
Je réponds NON. Il vous suffit (au minimum) de copier les nombreuses photos de lames minces qui saupoudrent Internet.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Skyraph
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1768
Age : 41
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 10:39

MERCI, pour ces éclaircissement et de mettre les thin section un peu plus ma portée.

Pas de "quartz" choqués donc sur cette image?


Petit rappel utile pour certains comme moi -->
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je trouve la suivante d ici ce soir
Revenir en haut Aller en bas
http://skyraph.over-blog.com/
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2849
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 13:42

Quand on admire les météorites, c’est parfois une tare d’être Terrien et d’oublier les influences du milieu. Si la physique, la chimie, la minéralogie sont les mêmes dans l’espace, il y règne tout de même des conditions très différentes.
Ainsi on ne trouve pas beaucoup de quartz dans les météorites, une matière qui nous est très commune, soit dans les roches, soit dans ces beaux cristaux de roche.
Le quartz n’existe que dans des limites de température et de pression bien définies. Au-delà des phases polymorphes prennent naissance.
Si le sujet vous intéresse, jetez un long coup d’œil à ce site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Donc, vu la nature des météorites et vu l’absence (en général) de conditions hydrothermales, il n’y a pas de quartz dans les météorites.
Cependant, il peut y avoir de la silice SiO2 présente dans l’un de ses polymorphes. Ces phases ne sont généralement pas étendues et restent invisibles en XPol de lames minces, car celles-ci ont justement l’épaisseur voulue pour qu’elles soient quasi invisibles (gris blanc).

Alors trouver du quartz choqué tel que nous le connaissons sur Terre, est impossible. Mais bien sûr les phases de silice n’échapperont pas aux chocs et donneront des changements de phases (trop subtils pour les amateurs).
Une dernière remarque : ces phases cristallines de SiO2 sont connues sur Terre. Et plus on considère des pressions et températures importantes, plus leur existence est favorisée, en particulier en labo ou simplement dans les profondeurs du manteau.

Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Skyraph
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1768
Age : 41
Localisation : Cahors
Date d'inscription : 14/09/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 14:31

merci, j 'entendais par quartz (d'ou les "") les silicates cristallisés présents dans notre aubrite.
Revenir en haut Aller en bas
http://skyraph.over-blog.com/
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2849
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   Dim 19 Jan - 15:36

Bonjour Skyraph
Oui il y a une différence.
SiO2 (et le quartz) est un oxyde de silicium (anhydride à caractère acide).
Les silicates sont des sels. Les groupes silicates (de multiples variétés) sont associés à des métaux pour former des silicates de magnésium (par exemple la forstérite – une olivine magnésienne) ou l’enstatite (un pyroxène magnésien).

Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)   

Revenir en haut Aller en bas
 
meteorite #1760 : Shallowater (aubrite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» sur msn le 2/03/09 une meteorite a frolé la Terre à 64000km
» UNE METEORITE POUR LE 11 SEPTEMBRE 2019
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité
» (météore) Boule lumineuse: météorite ou phénomène ovni ?
» OVNI dans le ciel américain (météorite)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace Jeux :: Nommez cette météorite-
Sauter vers: