AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tenoumer cratère Mauritanien (TS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jmm
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4611
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   Sam 28 Juil - 6:20

Il y a 20.000 ans une météorite vint s'écraser dans le Sahara formant un cratère de 1,8 kilomètres de diamètre, la roche cible est volcanique, dès les années 70 du siècle dernier l'origine météoritique du cratère est confirmé par la présence de quartz choqué



Pour former des fractures planaires dans le quartz ou dans le feldspath il faut soit une explosion nucléaire sous terraine soit l'impact d'une grosse météorite :







Bien sûr ce post est pour notre Landais préféré qui aime fêter son anniversaire dans ce cratère sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://j2mm.unblog.fr/
Serge de Faestraets
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 22745
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   Sam 28 Juil - 8:45

Magnifique, celui-là et les slices.

Plus généralement, comment reconnaître des fractures planaires d'autre chose, avec certitude ?
Revenir en haut Aller en bas
jmm
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4611
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Re: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   Sam 28 Juil - 10:41

Alors notre spécialiste Roger pourrait répondre, perso je pense que la différences des fractures planaires est de présenter des failles parrallèles et que ces failles sont constitués de micro-sphères de silice (verre) ce qui les différencient des clivages normaux des minéraux comme les pyroxènes ou les feldspaths qui peuvent aussi présenter des clivages parralèles
Revenir en haut Aller en bas
http://j2mm.unblog.fr/
stelvino
Membre régulier
Membre régulier


Nombre de messages : 757
Age : 67
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   Sam 28 Juil - 12:17

Dans le quartz c'est facile car celui-ci ne possède pas de clivages; c'est la même chose pour l'olivine.
Pour les Pyroxènes, Roger pourrait nous donner sa technique pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2918
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   Sam 28 Juil - 21:09

Bonsoir,
Je suis un peu fatigué ce soir et je ne ferai pas d’envolées lyriques. Il me semble que la première chose à faire est de définir un vocabulaire assez précis. Ce n’est pas toujours évident, car les termes changent (parfois) avec les personnalités. J’aimerais que vous m’y aidez.
Le quartz est réputé n’avoir pas de clivage. Cependant, même des pressions géologiques pas trop importantes permettent d’induire un clivage que j’appellerai mécanique. Il est parallèle à l’une des faces du rhomboèdre terminal prédominant chez le quartz. Cela se produit fréquemment dans les Alpes, à Disentis par exemple.
Mais quand les chocs sont énormes (> 1 à plusieurs dizaines de GPa), des dislocations réticulaires apparaissent selon plusieurs plans parallèles (et même relativement nombreux). On aperçoit de suite la nuance. La pression varie d’une chiquenaude à des ondes épouvantablement puissantes.
Dans les Alpes, le quartz « choqué » (puisqu’il le fut un peu) montre une discontinuité cristalline unique, parfois démultipliée en opacifiant la zone qui devient laiteuse (les fameuses bulles de JMM).
Lors des impacts, ces dislocations deviennent plus nombreuses, et le plan de référence cité ci-dessus n’est pas nécessairement celui qui subit la dislocation. Les déformations planaires apparaîtront en fonction de la direction relative de la source du choc et de l’orientation à l’instant t du grain de quartz cristallin.
Dans les cas des impacts les plus intenses (30 ou 50 GPa par exemple), il apparaît non plus une série de déformations planaires parallèles, mais plusieurs qui se recoupent. Je me souviens vous avoir déjà envoyé une photo de ces déformations en deux groupes parallèles qui se recoupent (Rochechouart). Le sigle anglo-saxon est PDF.
Quand on les trouve, ce qui n’est pas toujours évident à mettre en évidence, on est certain que le cratère résulte d’un impact d’astéroïde. Mais bien souvent on ne les voit pas, car la roche cible du cratère d’impact ne se trouvait pas au bon endroit ou qu’elle ait subi un autre destin.
Il y a d’autres indices qui permettent d’étayer des hypothèses (comme les Ballen quartz). Mais ce n’est pas facile pour celui qui recherche un cratère d’impact vierge de toute analyse scientifique. Il s’en trouve encore croyez-moi. Le sujet se complique fortement, car des phénomènes géologiques terrestres (pléonasme nécessaire) peuvent aussi induire de grandes pressions, avec vitrification de basaltes, création de vacuoles, etc.

Pour terminer rapidement, les feldspaths et les plagioclases en particulier adorent se macler sous l’effet de pressions. Il en est de même pour les pyroxènes. Un moyen simple de différencier les deux (pas toujours évident) est d’observer la perfection de la macle polysynthétique dite de l’albite, en comparaison avec la même macle chez les pyroxènes qui est un peu moins parfaite.
Sans faire de la philosophie, la matière tente ainsi de défendre contre ces grandes pressions, en formant des macles. C’est un niveau énergétique supérieur pour le cristal. Mais point trop n’en faut, sinon la phase cristalline évolue d’une façon irréversible (tant qu’elle n’est pas fondue et ensuite recristallisée lentement).
L’olivine présente des fractures linéaires également, mais plus difficilement.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenoumer cratère Mauritanien (TS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenoumer cratère Mauritanien (TS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le cratère qui brûle depuis près de 40 ans
» Un cratère d'impact d'une taille phénoménale découvert sur Mars
» Cratère Clavius différents traitements
» Pourquoi il y a la des cratère sur la lune ?
» Cratère de Talemzane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace membres :: Les lames minces-
Sauter vers: