AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabbro - basalte, une dualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Gabbro - basalte, une dualité   Mer 14 Mar - 18:35

Gabbro-basalte, une dualité comme il y en a de nombreuses en géologie.

Un basalte est une roche ignée volcanique, par définition extrusive. Ce sont les basaltes en quantités phénoménales qui se sont épanchés au Deccan ou ceux qui forment le plancher des océans suite à la dérive des plaques par exemple. Ce sont aussi les basaltes du type shergottites déversées en particulier par le mont Olympe sur Mars.

Comme le refroidissement est relativement rapide, les grains cristallins sont petits. La texture est très fine.

Par contre un gabbro est aussi une roche ignée mais elle reste intrusive se faufilant dans des failles et lentilles internes, sans pouvoir se déverser en surface. En conséquence le refroidissement sera lent au point de permettre la croissance lente des cristaux. Le grain des gabbros est donc beaucoup plus grossier (> 2 mm) que celui des basaltes.

Les minéraux constituant les gabbros sont essentiellement les clinopyroxènes et les plagioclases (donc des feldspaths calciques, comme l’anorthite).

Remarque pour le débutant : quand il voit une abréviation comme An80 cela signifie qu’il a 80% d’anorthite dans le feldspath (qui donne une solution solide avec les feldspaths alcalins).

Ces formations ignées souterraines, formant souvent les racines des montagnes et visibles seulement après leur érosion, s’appellent des plutons, des cratons, des batholites. Des nuances existent, faisant la joie des géologues. Car les compositions sont loin d’être constantes. Il y a une grande variabilité. Hormis la cristallisation fractionnée du magma (dont les compositions varient) il n’y a aucun procédé de purification. En queue de cristallisation apparaissent tous ces éléments exotiques (des impuretés par rapport aux silicates de base) qui font la richesse des entreprises minières exploitant les pegmatites.

Pour en revenir aux monzogabbros, la partie alcaline (Potassium K) est assez importante dans les plagioclases, montant de 10 à 35 %

Les grabbos lunaires ne proviennent donc pas d’anciens volcans (comme les basaltes lunaires des marae). Ce sont des impacts qui ont exhumé ces roches ignées profondes de hauts plateaux.

Note : je me méfie des appellations « nouvelles » qui sont souvent utilisées par des dealers pour proposer des produits nouveaux à la vente.

Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Darkangel
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 65
Localisation : Stand By
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Gabbro - basalte, une dualité   Mer 14 Mar - 19:55

Merci Fine Lame pour la clarté de cette explication.

Mais, si les shergottites sont des épanchements de type basaltique, pourquoi sont-elles si peu susceptibles eu égard aux basaltes terrestres si riches en minéraux magnétiques, magnétites, ilménite, etc...

Les roches martiennes et les shergottites en particulier sont très peu susceptibles magnétiquement, du moins au vu de ce que nous possédons à ce jour dans les collections.

La plus susceptible étant la chassignite NWA 2737, susceptibilité artificielle acquise artificiellement par effet de choc sous l`impact de l`astéroïde qui l`a extirpée de son berceau martien.

[img]http://i44.servimg.com/u/f44/15/54/94/38/snc10.jpg[/img]

A noter que les gabbros terrestre sont deux fois moins magnétiques que leurs consoeurs ou confrères basaltes !

[img]http://i44.servimg.com/u/f44/15/54/94/38/captur26.jpg[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Gabbro - basalte, une dualité   Mer 14 Mar - 22:18

Bonsoir Dark,
Je ne sais pas ce qui différencie la proportion de ces oxydes particuliers. La magnétite est un spinelle, dont la formation n’est pas aussi banale que celle des hydroxy-oxydes habituels. La magnétite peut se trouver dans les CAI’s, pas l’hématite ni la goethite.
La NWA 2737 est une chassignite, c’est-à-dire une dunite. Donc au moins 95% d’olivine. Un peu de pyroxènes, parfois une amphibole (preuve de la présence d’eau sur Mars (au moins au moment de la formation de la roche). Et aussi des spinelles chromifères.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabbro - basalte, une dualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabbro - basalte, une dualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la dualité
» "Non dualité"
» La dualité as t-elle plusieurs visages?
» La non-dualité
» trilogie, trinité, non-dualité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace membres :: Discussion générale-
Sauter vers: