AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  Nouveau site possible de couche K/T en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jmm
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4611
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 5:55

Warin Roger a écrit:
Bonsoir,
Ne serait-il pas intéressant d’échantillonner l’ensemble de la transition K/T avec un peu de K et un peu de T ? En faire un petit cadre ? Si techniquement c’est possible.
Bon boulot en tous cas. Vivement Ensi.
Fine Lame.

Alors bien sûr on a échantillonné le K et le T pour étudier et dater les foraminifères, pour faire plaisir sans se ruiner, je pensais faire dans un tube de 10 cm transparant avec un bouchon en liège (ex ceux pour mettre de la vanille) mettre une couche rouge (sur ce site maestrichtien) la couche verdâtre qui nous intéresse et la couche tertiaire, dès que je reçoie les tubes je ferai un essai.

Concernant la très bonne remarque de Dark, pour cela ce n'est pas nous amateur qui pourrions faire ce type de recherche, notre but était de trouver un nouveau site de cet argile en France, une fois qu'il y aura la publication scientifique de notre recherche en langue internationnale, il y aura certainement de vrais scientifiques qui viendront étudier cet endroit pour faire des recherches plus spécifiques, 95% des espèces ont disparues c'est sur que pendant cette transition cela serait fortement intéressant de voir le comportement des survivants Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://j2mm.unblog.fr/
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 8:06

Salut matinal,
En 1er lieu Serge, je ne suis pas complexé. Mais ayant été un chercheur-enseignant toute ma vie, j’ai toujours dû prouver mes opinions et les résultats de mes recherches. J’ai le même réflexe vis-à-vis des autres. Il est donc normal que l’autocritique reste primordiale. Mais cela suppose aussi de la tolérance réciproque calfeutrée dans un gant de fer. D’un autre côté, on n’est jamais à l’abri d’une erreur ou d’une distraction tout en sachant que « persevare diabolicum » en latin de cuisine. Le vieillissement n’améliore pas les performances. Une remarque sur un post précédent, je préfère une mauvaise orthographe à un choix halluciné de wrongs.
Donc, je ne sais toujours pas si le sujet du Deccan a été abordé sur ce forum et quelle en fut la conclusion. Bien que les choses évoluent actuellement, on entend encore fréquemment dire que le bolide de Chicxulub fut la cause de la grande extinction.
Pour en revenir à JMM et son K/T, j’aimerais savoir si l‘iridium est distribué uniformément (comme je le pense) dans la couche d’argile. Sinon il y aurait un problème dans la collecte des échantillons.
@ +
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Deep Impact
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1501
Age : 50
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 8:11

Warin Roger a écrit:
Me revoici avec mes gros sabots. Excellente remarque Guy.
Je présume que vous avez déjà parlé de la disparition des dinosaures sur le forum avant que je ne partage vos discussions. Avec mes sabots mais sans ma fourche, je suis favorable à l’hypothèse du point chaud qui couvrit le Deccan d’une fameuse couche de basalte. La météorite tomba par après, à la fin du processus d’épanchement des laves. Suis-je un blasphémateur chez les amateurs de météorites ? Cela ne change rien à la dispersion fabuleuse d’iridium, mais c’était déjà trop tard pour ces ancêtres cousins des oiseaux.
Fine Lame.

Oui, le débat a déjà eu lieu, c'est là :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Malgré pas mal de discussions qui n'ont rien à voir avec le sujet, il y a quelques éléments intéressants.

Pour le reste, si vous ne voulez pas croire à l'effet dévastateur de l'équivalent de 5 milliards d'Hiroshima produits de façon instantanée (et non des épanchements basaltiques qui s'étalent dans le temps, entre 500 000 et 1 millions d'années)... libre à vous.

Pour en revenir à cette couche K/T française, aux valeureux explorateurs.

Il y a quand même quelque chose qui m'étonne dans le débat actuel : on parle d'identification d'enrichissement à l'Iridium, de recherche de foraminifères, mais pas...de quartz choqués Shocked .

Il me semble qu'il s'agit quand même du moyen le plus simple pour vérifier si vous avez "gagné la gros lot" (scientifique bien sûr), non ?

A fortiori pour Vivien "roi de la lame mince" Pic ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 13:07

Bonjour,
Je savais Serge que j’avais chaussé mes sabots, puisque j’ai rouvert involontairement (le responsable est l’enthousiasme de JMM) une discussion non terminée.
Je crois volontiers aux thèses qui me sont proposées quand elles sont étayées, en particulier par Deep Impact. Je vous sens impressionné par le « Deep Impact ». Je vous comprends très bien, qui ne le serait pas? Donc avec vous, je suis convaincu que Chicxulub aurait suffi à provoquer une extinction totale des espèces, quasiment du moins. Me dire que c’est le fruit de 5 milliards d’Hiroshima ne me parle pas, pourquoi pas 10 milliards ou 2 ? Par contre, ce qui éloquent pour moi c’est la sédimentation énorme du nuage de poussières minérales, dont le fameux traceur Ir hors proportions, qui a recouvert le globe. Avec une épaisseur moyenne de 5 cm ( ?), cela fait un terrible tonnage. Quel hiver « nucléaire » la Terre a ainsi connu ! Le fait que ce fut un événement instantané ne change rien. A l’échelle des temps considérée pour l’extinction, un tel hiver aurait donc été suffisant.

Mais ce n’est pas une raison de mépriser un épanchement de quelques volcans… On se trompe d’échelle. Pour simplifier, j’en arrive directement à la conclusion des géophysiciens. Les trapps du Deccan représentent une couche de basalte pharamineuse (aussi) : plus de 3000 m d’épaisseur. Pour traduire cela en langage hexagonal, cumulés sur la France, l’épaisseur de ces basaltes aurait dépassé les 4 km. Je ne sais pas traduire cela en B.A. d’Hiroshima. Cela est le fruit d’un épanchement du point chaud de la Fournaise. Plusieurs étapes de déversement ont été identifiées. Ce qu’on retrouve au Deccan, ce sont 0.5 Km³ répartis sur 500.000 km². Comme le basalte s’érode rapidement en milieu « exotique », on estime le tout à 2 millions de Km³. Donc ici aussi, l’hiver nucléaire a dur être pénible pour la vie. Je peux causer plus sur le Deccan si cela vous intéressait mais cela me paraît hors sujet du forum.

A ce stade-ci de la discussion, j’aurais tendance à dire, match nul entre les impactistes et les géophysiciens. Je ne sais pas calculer (ou ne désire pas) l’épaisseur de basalte ainsi réparti sur l’ensemble du globe. Encore qu’on ne compare pas une argile quelque peu friable à un basalte bien compact.

Pour départager les scientifiques, tout revient donc à une question de chronologie. Et il semblerait, d’après mes lectures, que l’événement géologique soit antérieur pour sa phase principale à la chute de la météorite du Yucatan. Celle-ci se serait faite tout juste après la 2e phase des épanchements de basalte du Deccan. Signalons aussi que le 1er percement de la côte de l’Inde au sud de Bombay fut lui-même explosif. Cela s’est produit lors du passage de l’Inde (jadis proche de Madagascar, elle-même très proche de l’Afrique) au-dessus du point chaud de la Réunion (qui sur de très longues périodes ne change pratiquement pas de position), il y a 65 millions d’années.
Voilà pourquoi, tant que je n’aurai pas des infos supplémentaires, je crois que le point chaud a été le seul et premier déterminant dans la Grande Extinction. Mais je n’ai aucune contrainte pour m’accrocher à cette hypothèse. J’attends seulement des arguments probants.
Et il semblerait que ce ne fut pas une première, les basaltes de Sibérie ont vraiment une même origine et seraient responsables d’une autre extinction plus ancienne (moins complète peut-être). Il n’est pas tombé de météorite extraordinaire à cette occasion.

Il me paraît illusoire de chercher des quartz choqués (hors point de chute) dans la couche K/T. Les cristaux de quartz normaux n’ont pas survécu au cataclysme de l’impact. Seul un cristal n’ayant pas subi un métamorphisme destructeur, même une fusion, peut garder la mémoire de la pression subie. La couche K/T est une accumulation de poussières qui se sont sédimentées sur une longue période.
Mais connait-on la composition de la phase K/T ? Je suppose que oui.
@ +
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 14:32

Warin Roger a écrit:
Comme le basalte s’érode rapidement en milieu « exotique »,

Pourriez-vous élaborer un peu plus sur cette particularité?

Est-ce que cette characteristique serait aussi commune aux impactites?


Pour ce qui est du débat Chicx/Deccan j'ai lu derniérement des articles invoquant de nouvelles datations plus précises qui donneraient avantage aux théses "Deccan Traps", mais je crois que le sujet n'est pas fermé, bien au contraire.

Pourquoi pas revennir à ce sujet, tant que la courtoisie régne?


Saludos

Sanscelerien
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 14:56

Bonjour,
Je n’ai pas l’expérience de structure des impactites. Je les ai quelque peu délaissées devant la beauté et l’intrigue qui se dégagent des diverses météorites. Mais ainsi stimulé, je ne resterai pas de marbre. Pour qu’il y ait quartz choqué, il va de soi que la roche impactée devait en contenir. Ce n’est pas toujours le cas. Des situations similaires devraient être déduites d’autres espèces minérales, comme des changements de phases.
@ +
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Deep Impact
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1501
Age : 50
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 15:06

En ce qui me concerne, nulle envie de rouvrir le débat, parce que cela tourne vite au pugilat...Rolling Eyes

Donc, je ne parlerai pas d'impact oblique, "d'effets de cible" sur un zone (Yucatan) pleine de gypse, d'énergie cinétique "astronomique" à cause de la masse, mais surtout de la vitesse de l'impacteur (1/2 mv²), d'effets rotissoire, puis d'hiver d'impact, puis d'empoisonnement chimique...etc.

Pour répondre uniquement sur la question de la dispersion des quartz choqués (qui peut intéresser directement nos deux explorateurs),study s'il est vrai qu'ils sont beaucoup plus présents et plus "beaux" à proximité du lieu de l'impact (en gros, "les Amériques"), ils sont cependant présents partout sur Terre dans la couche K/T, simplement sous forme de plus en plus "petite" au fur et à mesure qu'on s'éloigne du site d'impact (bien sûr, les plus gros "specimens" sont retombés au plus près).

En particulier, ils ont été trouvés à Gubbio, célèbre site italien (Ombrie) où les Alvarez (père et fils)menèrent des recherches.

Bien sûr (mais je préfère préciser, parce que j'ai l'impression qu'il y a confusion...), ce ne sont pas des quartz des sites locaux qui auraient été choqués par l'onde de choc (beaucoup trop lointaine), mais des quartz qui ont été choqués à proximité du site d'impact....et dispersés sur la planète !

Une nouvelle preuve de la puissance phénoménale de l'impact !


Lire par exemple ceci : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait (partie :"IMPACT THEORY CORROBORATED") :
"...When the mineralogy of the yellow layer was examined by the Bruce Bohor, he found grains of quartz with a unique pattern of planer features criss-crossing the grains. Bohor had found so called "shocked quartz". Shocked quartz had previously only been produced in high-pressure experiments or found at nuclear explosion test sites and known asteroid impact sites.

Shocked quartz has never been found in the deposits of even the most explosive volcanic eruptions, so this was very good evidence that the Ir layer was produced by a giant impact.

Subsequently, shocked quartz was found at many other sites, always associated with an Ir spike, including Gubbio and Stevens Klint *..."

* : C'est au Danemark



Ou encore cela : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait :
Shocked quartz is formed by high-pressure shock waves, and is found at nuclear bomb sites and in meteor craters. Tektites are formed from the condensation of vaporized meteorite particles. Although shocked quartz has been found in K/T layers worldwide, tektites decrease in size with increasing distance from the impact site until they are altogether absent.

Donc, tous les espoirs sont permis d'en trouver sur un éventuel site K/T de l'Aude...


Dernière édition par Deep Impact le Mar 6 Déc - 16:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Serge de Faestraets
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 22764
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 16:04

Le quartz choqué se trouve aussi à Vredefort et Sudbury qui sont bien plus anciens, il n'est donc pas si périssable que ça !

Mais peut-être Vivien est-il mieux équipé ou entraîné pour identifier des foraminifères marqueurs caractéristiques ?
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 17:25

Bonsoir,
Soyez rassuré, je ne participerai jamais à un pugilat, même en spectateur. Ma position exposée est celle que je préfère aujourd’hui et je retournerai mon paletot dès que je serai convaincu que l’alternative est meilleure. Au fait, il suffit de peu. Le problème ne situe pas au niveau d’une sorte de concours entre deux catastrophes bien établies, mais au niveau de la séquence chronologique. Moi-même je fus partisan de votre pensée, mais depuis j’ai peut-être eu de « mauvaises lectures », car aussi prestigieux que soient nos maîtres, ils n’y étaient pas.
La Nature qu’elle soit céleste ou terrestre est trop belle pour que notre admiration soit altérée par un souci d’interprétation et des egos d’école.
Bien sûr, et je n’y avais pas songé, des quartz choqués ont pu être entraînés dans le tunnel dépressif et ainsi retomber un peu partout. Mais cela ne change rien, si ce n’est que nos amis auraient une confirmation de leur découverte. Mais même en l’absence de ces quartz choqués leur trouvaille est sans doute réelle. Et je m’en félicite. Et eux aussi bien sûr.
Encore une fois je regrette le cloisonnement qui semble exister entre les diverses théories au point que les infos sont distillées au goutte à goutte.
Si vous visitez une bourse minéralogique, il serait étonnant que vous ne trouviez pas un quartz qui a eu un problème de pression, au point de présenter ce plan de clivage incriminé, inexistant dans le quartz normal. C’est facile à voir, ces plans (internes) sont parallèles aux faces de l’un des rhomboèdres terminant le cristal de quartz. Mais là vous verrez l’empreinte d’un phénomène géologique. Les quartz choqués dont nous parlons sont révélés à l’échelle microscopique par des discontinuités linéaires parallèles.
Encore une fois je ne prétends pas avoir choisi la bonne interprétation, mais je compte sur vous tous pour m’aider dans la correction de cette option…
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 17:38

Pour répondre à Serge, il n’y a aucune raison pour que les quartz choqués du vieux bouclier canadien (Province du Supérieur) aient souffert depuis leur naissance si lointaine. Ces structures cristallines sont stables et ce nouveau plan de clivage apparu dans le quartz dit alpha n’est pas si parfait que cela. Il est loin de ressembler au clivage d’une calcite ou d’une fluorite.
Donc les quartz choqués sont très stables. Cependant, la destruction du réseau cristallin, par sublimation ou fusion, détruit cette mémoire. Et quand la silice va redonner des cristaux de quartz après dissipation de l’énergie, ils seront normaux. L’horloge cristalline a été remise à zéro.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3131
Age : 34
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 19:56

Bonsoir à tous,

Je ne suis pas certain qu'on ait trouvé grand chose, mais en tout cas ce post aura au moins réveillé cette section impact qui était un peu en somnolence ... sunny

J'ai essayé de répondre par ordre chronologique :

@ Anne :
Oui cela m'intéresse beaucoup, je vous contacte par MP très bientôt, merci.

@ Roger :

Malheureusement la roche est très friable, donc très difficile d'en extraire un morceau avec les trois couches unies, au mieux on peut la recomposer ...
Comme sur le site de Bidart d'ailleurs (pourtant plus compact).

@ Dark :
Je ne pense pas qu'il soit possible d'améliorer la datation à partir des foraminifères, c'est déja pas mal de pouvoir dater l'évènement en lui même ... pour cette transition la datation est surtout basée sur une disparition majeure d'espèces. Les incertitudes de datation par grade datation sur d'autres périodes du crétacée même doivent êtres bien plus importantes. Pour dater l'évènement, il vaut mieux s'en référer au bonnes vielles méthodes isotopiques ...

Par contre pour une étude sur le stress des petites bestioles pendant la pluie de cendre et tout ce qui précède, peut être je n'y avait jamais pensé, mais je pense que l'application serra compliquée, à voir avec des spécialistes des foraminifères, j'ai peut être un plan à ce niveau là au muséum d'histoire naturelle, à voir.

@ Roger :
La thèse de la disparition des dinosaures par l'impact mexicain est quand même très bien établie, il y à quantité astronomique de publications et de thèses sur le sujet le super-volcan n'a pas du arranger les choses c'est certain, prétendre le contraire serait stupide, je ne suis ni dans un "clan" ni dans l'autre, moi je suis astronome, donc je me garderais bien de prendre parti d'autant que la volcanologie m'est complètement étrangère (à part cette d'Olympus, qui me fait rêver) ... et vos "gros sabots" me convient très bien, c'est pas avec de la pommade qu'on fait avancer la science, mais plutôt avec des critiques bien fondées ...

Au niveau de l'homogénéité en iridium dans la couche K/T, c'est une bonne question, cela dépend un peu de l'épaisseur de la couche de retombée, par exemple sur les photos du site de Bidart que j'ai posté, il y à plus d'iridium dans la partie inférieure (argiles noires) que dans la partie supérieure (marno-calcaire rouge), mais qui fait quand même partie de la couche K/T, l'enrichissement en iridium et un des éléments de preuve de l'impact, mais ne constitue pas l'ensemble des éléments que l'on peut trouver qui corrobore cette thèse (quartz choqué, verre d'impact, microcrysites, microtectites, sphérules nickélifères, tsunamite ...)

@ Deep :
Oui, on peut aussi retrouver des quartz choqués, enfin ce n'est pas systématique sur tous les sites (ou alors c'est une lacune bibliographique), mais oui çà peut être un élément à rechercher.
Mais ce n'est quand même pas très évident à trouver, il faudra que je m'informe sur la méthode que tu site dites des "Bekes lines", à voir.

@ Serge :
Effectivement, le quartz choqué doit plutôt bien se conserver en tout cas pour la période qui nous concerne, c'est sur, comme tu dit on retrouve dans des impactites bien plus vielles que l'évènement K/T, dans les brèches de Rochechouart notamment.
Je ne suis pas spécialiste des foraminifères, mais je l'ai fait il à quelques années sur la série de Bidart, ce n'est pas très compliqué, c'est également un TP qui est au programme de la 1ère Scientifique ... donc on devrais s'en sortir, ils donnent le bac à tout le monde aujourd'hui ...
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 21:02

Vivien Pic a écrit:

@ Deep :
Oui, on peut aussi retrouver des quartz choqués, enfin ce n'est pas systématique sur tous les sites (ou alors c'est une lacune bibliographique), mais oui çà peut être un élément à rechercher.
Mais ce n'est quand même pas très évident à trouver, il faudra que je m'informe sur la méthode que tu site dites des "Bekes lines", à voir.

Selon je crois savoir la methode des "Becke lines" peut s'appliquer à la detection de diaplectic quartz glass, je n'ai trouvé aucune référence à la detéction de planar deformation features, mais peut-être Deep ou d'autres connaitront mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mar 6 Déc - 21:38

Revennant à la possible couche KT...

Puis-je vous suggérer une methode simple et low tech d'obtennir une sequence intacte?

Prennez deux plaques d'acier de 8 mm d'épaisseur par 30 cm x 20 cm.

Aiguisez un des cotés de 30 cm de chaque plaque.

Enfoncez à coups de marteau une des plaques à la perpendiculaire de la couche mais à +-60º de la surface de la face du gisement.

Enfoncez aussi la deuxiéme plaque à quelques centimétres de la premiére, aussi à +-60º en direction du tranchant de la premiére plaque.

Vous ne devez pas avoir difficulté à sortir les deux plaques et entre elles une sorte de carotte en forme de prisme triangulaire.

Ce n'est qu'une idée, bien entendu, le mieux serait de faire une carotte avec une foreuse carotteuse comme ça:



affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Deep Impact
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1501
Age : 50
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 8:20

@ Vivien :

Ce n'est pas moi qui ait lancé ce sujet des "becke lines".

Je n'y ai d'ailleurs pas participé...faute d'avoir quelque chose d'intelligent à dire Laughing .

J'avoue être un peu dubitatif sur la possibilité d'identifier des PDFs sans lame mince, mais enfin...je ne suis pas un spécialiste.

Là-dessus, seul Ludo serait capable d'émettre un avis "éclairé", mais il semble discret sur le site ces temps-ci.

Pour le reste, il ne me semble pas si difficile de trouver des PDFs dans les quartz de "ta couche K/T"...pour peu qu'il y en ait (en tout cas plus simple que de faire une analyse de l'enrichissement à l'Iridium, voire même que de compter et d'identifier "les petits bébêtes" Laughing ).

S'il y a en en Italie et au Danemark dans la couche K/T, je ne vois pas très bien pourquoi il n'y en aurai pas en France. Même en tenant compte des positions respectives à la fin du Crétacé.

Je pense que toute la question est de faire une bonne lame mince, ce qui n'est peut être pas évident dans de l'argile...friable.

Enfin, je pense que tu connais bien mieux le sujet que moi, qui ne me risquerais pas à me faire couper un doigt ! Peut être que Roger a aussi un avis utile sur la question ?

Pour le reste, y compris en "bricolant une polarisation", on peut arriver à détecter des PDFs sans "très gros moyens".

Pour ma part, j'ai acheté auprès d'un vendeur de matériel pédagogique de SVT, des "lames minces de brèches de Rochechouart" (une dizaine d'Euros pièces).

Vu au microscope amateur "vaguement polarisant" Laughing, cela donne cela (montage de 3 images à X 400):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 9:26

Bonjour,
La photo de cette TS me paraît très correcte. Il y aurait intérêt à se tourner vers un habitué de Rochechouart qui pourrait partager ses connaissances de ces roches.
Ce que je remarque à 1ère vue dans cette lame, c’est d’une part la couleur générale. S’il n’y a pas de teintes d’interférences sous LPA, cela est sans doute dû au fait que l’échantillon serait un verre. Ce verre a subi un début de dévitrification. Le verre est isotrope et ne perturbe pas le croisement à 90° de la lumière polarisée. Mais si des cristaux microscopiques apparaissent, ils deviennent visibles (s’ils ne sont pas crypto ni cubiques). Le globule semble bien un quartz et les lignes parallèles sont les PDF’s ainsi pudiquement dénommés.
A souligner la taille des objets.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Vivien Pic
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 3131
Age : 34
Localisation : Tarn (81)
Date d'inscription : 01/03/2007

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 10:21

Oups, désolé Sanscelerien j'ai répondu un peu vite et je t'ai confondu ... Embarassed merci pour les infos sur les Beke Lines, il faut que j'étudie la question quand j'aurais un peu de temps.

Merci pour ta technique de prélèvement, j'avais déjà vu une technique similaire pour le prélèvement des sols de culture, à étudier dans le cas des argiles K/T ...

@ Deep :
je pense que sa ne sera pas évident de faire des lames minces qui se tiennent dans cette argile friable.
Tu sait de quelle variété de brèche de Rochechouart il s'agit ? Joli petit PDF en tout cas, bravo pour la photo en LPA, pas si évident à ce grossissement.
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 13:46

Bonjour,
Il me fallait matérialiser les quartz choqués. Je viens donc de photographier ma lame mince du verre d’impact de Rochechouart.
Je vous propose ici une photo générale de cette lame à l’aspect noirâtre en LPA, mais presque complètement claire et transparente en lumière ordinaire. Je me propose de mettre le reste sur la page dédiée aux lames minces.
Durant la prise de vue de toute cette série, je n’ai pas modifié l’orientation de la lame. A ce niveau elles sont donc toutes comparables. Elles montrent toutes une sorte de « stratigraphie » des grains inclinée vers le NO. Car à côté des quartz choqués, on doit retrouvé la trace de l’influence du choc sur d’autres minéraux de la roche.
J’ai isolé un agglomérat de grains de quartz dont les lignes ne correspondent pas à cette « stratigraphie ».
Cela me semble normal, car le quartz retient en mémoire l’influence du choc en fonction de son réseau cristallin propre. Or les grains ont une orientation individuelle aléatoire. C’est pour cela que les lignes sont orientées en fonctions des éléments de symétrie de chaque grain de quartz, et nom de l’empilement du tout.
On constate au microscope que la vitrification n’a pas été totale et de petits grains ont subsisté, de diverse nature. Je me suis amusé à photographier une plage plus colorée en teintes d’interférences en LPA.
Sont-ce des grains de pyroxènes, je ne sais.
Fine Lame.
URL=http://imageshack.us/photo/my-images/442/rochechouartimpactglass.jpg/][/URL]
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 14:35

J’en ai marre des login et password.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Mer 7 Déc - 16:59

Warin Roger a écrit:
J’en ai marre des login et password.
Le navigateur peut se charger de mémoriser les login/password des plusiers sites et d'en insérer automatiquement. Il faudra essayer. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Deep Impact
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1501
Age : 50
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Jeu 8 Déc - 9:19

Merci pour les commentaires, même si le sujet n'est bien sûr pas les quartz choqués de Rochechouart, mais bien l'identification de quartz choqués dans la couche K/T, y compris en France.

@ Vivien : j'avoue ne rien y connaître en réalisation de lame mince, mais c'est vrai "qu'intuitivement", j'imagine que ce n'est pas simple dans un matériau friable.

Peut être essayer d'isoler (et de polir ???) un grain de quartz issu de cette couche ?

En tout cas, il me semble que l'identification de quartz choqués dans la couche que vous avez trouvée est la méthode la plus simple pour confirmer votre découverte.

Parce que l'Iridium, c'est experts, spectromètre et tous le tralala...

Quant aux foraminifères, je ne suis pas spécialiste, mais cela me semble assez compliqué...

Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
jmm
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4611
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Jeu 8 Déc - 17:31

Comme prévue, voilà une idée de présentation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En bas le C7b, la limite K/T avec peut-être l'anomalie à l'iridium et en haut le E1.
Revenir en haut Aller en bas
http://j2mm.unblog.fr/
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2921
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Jeu 8 Déc - 18:38

Bravo JMM,
Si je peux réserver un tube pour Ensi 2012, ce serait avec plaisir.
Encore toutes mes félicitations. Tu es exceptionnel.
Comment se comporte la couche Ir si on la scie? Elle a tout de même 65 millions d'années de bouteille et de compression par d'autres couches.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
jmm
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4611
Age : 37
Localisation : Aude
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Jeu 8 Déc - 19:08

Je viens d'en couper un morceau, c'est tendre mais ça ne tombe pas en ruine bien au contraire, elle a commencé à bien sécher, voilà à quoi ça ressemble, on dirait qu'il y a des brindilles calcinées

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS : entre fan de TS, ce sera avec grand plaisir que je vous offrirai un tube de cette limite K/T de l'Aude, un petit coin de France très agréable Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://j2mm.unblog.fr/
Deep Impact
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1501
Age : 50
Localisation : Paris (France)
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Ven 9 Déc - 10:51

Des brindilles calcinées ! affraid

Je vois où tu veux en venir : des restes de l'incendie planétaire post-impact K/T ??? Suspect

Cela me paraît impossible : soit ces "brindilles" auraient dues être décomposées, soit elles devraient être sous forme fossiles. L'argile, ce n'est quand même pas de l'ambre !

Cela dit, comme c'est visible à l'oeil nu, il serait intéressant de les isoler et de les examiner sous loupe binoculaire.

S'agit-il de débris organiques fossiles ? Si oui, ce serait un scoop !

Par ailleurs, à partir de ton morceau, une lame mince est peut être possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   Ven 9 Déc - 14:11

Pour les lâmes minces, c'est peut-être possible de dissoudre l'argile K/T suivie de décantation, séparation par calibre des sables, fixation par epoxi et manufacture de la lâme mince.

Le plus délicat serait le "sieving", parce que les sables mexicaines doivent être trés fines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau site possible de couche K/T en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau site possible de couche K/T en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouveau site contre les usines à chiots
» Un nouveau site sur Medjugorje
» NOUVEAU SITE GENIAL ...
» 10ème escadron nouveau site internet
» Un nouveau site sur Jésus miséricordieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace membres :: Impactites, Shattercones et impacts météoritiques-
Sauter vers: