AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Becke lines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Becke lines   Mar 22 Nov - 23:17

Une question pour nos experts en microscopie:

En faisant usage de sable provennant d'endroits suspectés être des structures d'impact, serait-il possible de repérer des grains de quartz choqués?
Je crois que la technique existe et consiste dans l'immersion de grains de quartz dans une huile dont l'index de refraction est égal à celui du quartz "normal".
Vu que l'index de refraction du quartz choqué est différent du "normal" l'effet connu comme "Becke lines" dénoncerait les grains choqués.

L'interêt de la procedure serait de dessiner un moyen rapide et peu côuteux de faire une prospection de possibles structures d'impact sans passer par la manufacture de lâmes minces.
Ainsi on pourrait faire des centaines voir, des milliers d'analyses rapidement à faible prix.

Est-ce possible?

Merci d'avance

Saludos

Sanscelerien

P.S.
Un pdf sur les "Becke lines"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Darkangel
Curateur
Curateur
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 65
Localisation : Stand By
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Becke lines   Mer 23 Nov - 8:18

Cela semble une bonne idée, attendons l`avis des bretteurs de la "Section Spéciale" Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2917
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Jeu 24 Nov - 8:11

Bonjour,
Vous suivez un noble but, mais les indices semblent évanescents. Continuez à suivre votre intuition en accumulant les preuves.
Je propose un conseil que je n’ai jamais testé. Je vous suggère de réaliser un petit agglomérat de sable dans de l’araldite, puis d’en faire une lame grossière au point d’être transparente. Ne vous inquiétez pas de l’épaisseur, au contraire.
Sous le bino, examinez les grains de quartz polis en espérant trouver des traces parallèles, petites et fines lignes qui sont la preuve d’un choc important.
Observez ensuite en lumière polarisée croisée. Comme votre lame est trop épaisse, vous observerez sans doute des teintes différentes qui pourraient peut-être vous parler (le quartz devient gris-blanc sous une épaisseur de 30 mµ).
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Becke lines   Ven 2 Déc - 21:43

Merci Mr Roger

Est-il conseillé de polir la surface supérieure de la "lâme grasse"?

Je crains que les marques du papier verre, aussi fin qu'il soit ne peuvent être confondues avec les vestiges qui nous interéssent.

Voilá un nouveau concept: Les "lâmes grasses" Laughing
Mais qui peut bien convennir comme test "Quick & Dirty"

Encore une fois, Merci!

Saludos

Sanscelerien
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2917
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 9:48

Bonjour à tous, bonjour Sanscelerien,
Comme les grains de sable seront piégés de manière aléatoire dans l’araldite (cela pourrait être un porte-objet en verre comme pour la fabrication des lames minces, avec la même colle saupoudrée de grains de sable), les griffures résiduelles ne pourraient être confondues avec les traces de clivage du quartz internes dans les grains. Celles-ci seraient d’une part très fines et petites et d’autre part, disposées hors de la parallèle à la direction de polissage.
Car il faut le souligner, le sable doit être constitué de grains de quartz et non de feldspath. Ces traces sont la matérialisation d’un clivage induit par le choc dans le cristal de quartz (selon le plan {10.1}). Le quartz non choqué ne possède pas de clivage et casse d’une façon conchoïdale comme un tesson de bouteille.
Bonne continuation.
Fine Lame.
PS : le polissage n’est là que pour rendre les grains transparents.
Revenir en haut Aller en bas
Serge de Faestraets
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 22744
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 10:51

Roger, vous êtes décidément un puits de science ! Quelle est votre position personnelle sur le quartz de St-Paul-la-Roche ?
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2917
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 13:50

Bonjour,
Je suis loin d’être un puits de science. Je suis seulement resté un amoureux normal de la cristallographie. Si je dénote un peu aujourd’hui, c’est parce que c’est un aspect de la science qui se meurt, phagocyté par des techniques hyper efficaces modernes.
Le quartz de St Paul la Roche est actuellement réputé d’origine naturelle. Cela ne me pose aucun problème de concept, au contraire.
Je ne possède pas d’échantillon de cette roche « pure », mais je pense que les clivages préfigurés par des lignes parallèles ont une origine « naturelle terrestre » car ils me semblent le résultat d’une action mécanique lente autant qu’intense (pression). En effet, ces lignes sont longues et distantes entre elles (en fait les traces des plans {10.1} ou faces « p » comme disaient le grand Lacroix et avant lui Lévy ou Haüy). Elles sont vraiment macroscopiques. Elles sont donc le fruit de contraintes mécaniques (et sans doute thermiques) de notre planète dans une échelle de temps géologique certainement plus longue que le temps de réaction à un choc subit d’une météorite.
Dans un quartz choqué par une météorite, le quartz a subi le même phénomène de pré-clivage mais celui-ci ayant été rapide, il n’a pu se répartir macroscopiquement dans la roche, mais il est resté confiné à des distances très courtes à l’échelle microscopique. C’est pour cela qu’un quartz choqué présente ces courts brins de cheveux de Vénus, parallèles, puisque ce sont les mêmes plans « p », si on veut ajouter un peu de poésie.
L’influence de la pression n’est pas souvent considérée à sa valeur, mais c’est une variable importante pour définir un diagramme d’état d’un minéral, définissant sa structure.
Je vous enverrai plus tard une photo montrant ces fractures internes dans un cristal de calcite. La seule différence est que chez la calcite la maille élémentaire s’associe à elle-même dans les 3 directions en créant des forces de cohésion différenciées selon les plans réticulaires. Excusez mon langage mais cela veut dire que les divers plans d’atomes dans le cristal de calcite ne sont pas unis dans l’ensemble du cristal avec la même force ou cohésion. Les clivages de la calcite sont naturellement prédéterminés. Même pour un cristal qui croît sans contrainte. Ce n’est pas le cas du quartz SiO2 qui doit être structurellement considéré comme un tectosilicate. La racine tecto veut dire charpente. Les plans réticulaires sont réellement bien accrochés les uns aux autres. Un quartz normal va donc être cassant comme du verre (dans lequel il n’y a pas de plans réticulaires), même s’il a toutes les caractéristiques d’un cristal. Mais ce fait n’est plus vrai quand des contraintes mécaniques apparaissent et il apparaît alors des pré-clivages aussi chez le quartz.
@ + si vous n’êtes pas endormis.
Fine Lame.
Revenir en haut Aller en bas
Serge de Faestraets
Fondateurs
Fondateurs
avatar

Nombre de messages : 22744
Age : 58
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 17:17

Non, non, tout lu avec attention !

Donc proximité d'un gros astroblème bien fortuite. Merci de cet avis qui rejoint, je crois, celui de Ludo, vu de son côté d'impactologue.
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 17:33

Vous pouvez être sûr qu'on vous lit toujours attentivement. C'est d'ailleurs un privilége de pouvoir poser des questions parfois naîves à qui a de si solides connaissances.

Saludos

Sanscelerien
Revenir en haut Aller en bas
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2917
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 20:41

URL=http://imageshack.us/photo/my-images/818/calcite5327866r.jpg/][/URL]







Bonsoir à tous,

Je voudrais vous distraire un peu avec des notions peut-être moins communes quand on parle de météorites. Vous savez tous que plongé dans l’eau, un bâton semble se briser, la partie immergée ne paraissant pas dans la prolongation de la partie située hors de l’eau. C’est un artéfact optique qui est dû à la réfraction de la lumière.

Un rayon de lumière suit ainsi ce trajet brisé, cela dans les milieux isotropes, parce que la matière traversée n’a pas la même densité (vitesse différente). Quand la matière est anisotrope (donc dépendant de la direction envisagée) comme dans une calcite (ou une olivine, un pyroxène…), le rayon de lumière incidente sur le cristal se dédouble, donnant un rayon ordinaire plus un rayon dit extraordinaire.
Pour visualiser ce phénomène généralement décrit dans les livres par des dessins et des traits noirs, j’ai photographié un rhomboèdre, solide résultant du clivage d’une calcite (dont Haüy s’est servi pour inventer la molécule « intégrante » de calcite, il y a déjà quelques lunes…). Pour matérialiser le rayon lumineux, j’ai pris un laser de couleur verte (532 nm), donc bien dans le visible. Le rhomboèdre devient évidemment vert, comme l’aurait pressenti Mr de la Palice.


Ici deux phénomènes se superposent, la double réfraction, puisque l’on voit le rayon unique se dédoubler en deux rayons parallèles (cités ci-dessus) et une réflexion sur des plans de clivage interne au cristal (en bas, à gauche de la photo). On voit donc bien que le plan de clivage est vraiment une discontinuité interne puisque le rayon se réfléchit et ne le traverse pas. C’est une question d’angles d’incidence.

Un 3e phénomène intéressant est la luminescence de cette calcite. Pour le dire plus simplement elle devient fluorescente sous l’activation du laser vert. Le rayon laser se colore en orange à l’intérieur du cristal. Vous pouvez ainsi constater que la fluorescence est un phénomène général. On a été habitué à la fluorescence induite par des rayons UV. La fluorescence avec des rayons visibles existe aussi et pourquoi pas même avec des rayons X. Vous l’aurez compris, c’est la fluorescence X, à la base de bien des techniques analytiques modernes des minéraux.
Pour compléter le tableau, car comme dans les gouvernements belges, tout est dans tout, la biréfringence rappelée ci-dessus est corrélée aux effets colorés subtils que les lames minces montrent. Comme la présence et la concentration en éléments chimiques intervient dans les indices de réfraction et donc dans le phénomène optique (création d’un retard d’onde dans le croisement de la lumière polarisée à 90°), vous comprenez aisément que l’interprétation d’une lame mince est riche en renseignements sur la nature d’une météorite, sachant que ce n’est qu’un premier test.


Voilà le petit message que je souhaitais faire passer pour inciter les colistiers à découvrir le pourquoi des choses.



Si l’un d’entre vous est intéressé, j’ai publié avec deux autres co-auteurs un opuscule sur le phénomène de la fluorescence des minéraux, avec des explications diverses et de nombreuses photos. Editions AGAB, asbl. 52 pages et 62 photos couleurs et croquis. Prix 5,00 €.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel
Membre actif
Membre actif
avatar

Nombre de messages : 1054
Age : 57
Localisation : Nean
Date d'inscription : 07/09/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 20:57

Roger je butine chacun de tes mots avec une grande joie cheers
Rare sont les hommes qui on une telle capacité pédagogique, tout ce que tu exprime me semble évident alors que je suis novice dans ces domaines. C'est un vrai moment de plaisir que de te lire.

Merci respect1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kargan.fr
Warin Roger
Super membre
Super membre
avatar

Nombre de messages : 2917
Age : 83
Localisation : Beaufays
Date d'inscription : 03/06/2011

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 21:40

Merci,
Je ne suis qu'un relais dans la longue chaîne des enseignements que j'ai reçus.
A vous de poursuivre.
Fine Lame.
PS pour les Administrateurs, quel paramètre contrôle la taille des caractères? Il me semble que les miens sont petits.
Revenir en haut Aller en bas
Sanscelerien
Curateur
Curateur


Nombre de messages : 3621
Age : 59
Localisation : Portugal
Date d'inscription : 10/11/2008

MessageSujet: Re: Becke lines   Sam 3 Déc - 21:56

Façon simple:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand on fait usage de la boite de dialogue déclanchée par "Répondre" on a d'autres options mais pour le "Quick & Dirty" ça marche Wink Wink Wink

Saludos

Sanscelerien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Becke lines   

Revenir en haut Aller en bas
 
Becke lines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La géomètrie sacrée et l'urbanisme.
» Learn Greec on line
» Les fantômes du vol 401
» Presentation et question sur les tribus
» Les fantômes du vol 401 d’Eastern Air Lines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace membres :: Impactites, Shattercones et impacts météoritiques-
Sauter vers: